Relaxation et méditation : quelle différence ?

La méditation de pleine conscience est souvent assimilée à la relaxation, à tord. Elle va bien plus loin !

La détente : un plus, pas un but !

La relaxation est une technique permettant d’accéder à un état de détente, c’est son objectif direct. En méditation de pleine conscience, la détente est un bénéfice induit, un bonus si vous préférez ! Par exemple, lorsque vous pratiquez un balayage corporel (ou body scan) vous centrez votre attention successivement sur toutes les parties de votre corps en observant les sensations, tout en respirant. A la fin de l’exercice, vous êtes généralement détendu (j’entends parfois même un participant ronfler !) mais ce n’est pas l’essentiel. D’ailleurs si vous vous donniez comme objectif de vous détendre… cela risquerait de vous crisper si cela ne marchait pas !

Pleine conscience et attention

Mais pendant que vous passez ainsi 30 mn à explorer votre corps minutieusement vous dopez votre capacité de concentration et d’attention, évitant par la même à votre esprit de partir dans tous les sens. Vous revenez aux sensations, au corps, à l’immédiateté et à la vérité de votre expérience (agréable ou désagréable) ici et maintenant. C’est cela la Pleine Conscience. Et si vous rencontrez une tension physique, vous commencez par la reconnaître, l’accepter et respirer dedans, ouvrant si possible de l’espace dans cet inconfort, invitant de la détente. Sans insister. Vous revenez ensuite à une autre partie du corps, ou à la sensation du corps dans sa globalité. Prenant conscience que vous êtes plus que cette tension, douleur ou autre.

Calme mental et vision profonde

Donc en méditation de pleine conscience, nous invitons bien sûr la détente, mais c’est une étape. Dans l’approche bouddhiste on commence par « samatha », signifiant « tranquilité de l’esprit » ou « quiétude », pour ensuite pratiquer « vipassana », « la visions profonde », celle par laquelle le Bouddha a atteint l’éveil. Dans sa version laïque, la méditation de pleine conscience va aussi ainsi réduire le stress (le premier argument auquel nous allons sans doute être sensible pour nous y mettre !), apporter un calme intérieur. Mais elle invite à aller bien plus loin : voir et reconnaître ce qui est. Elle est une porte vers la compréhension élargie de notre nature profonde. Rien que ça !