Méditer pour la première fois en pleine conscience

En méditation comme en amour, le premier pas est parfois difficile à franchir ! Pourquoi ne pas prendre simplement rendez-vous… avec vous !

Méditer pour soi

Car méditer c’est d’abord cela. Prendre du temps pour soi, prendre rendez-vous avec soi. Comme nous prenons rendez-vous avec notre meilleur ami car sa présence nous fait grand bien, nous allège, nous régénère. Et nous n’avons pas de meilleur ami que nous même, encore faut-il le rencontrer. Quand je dis prendre rendez-vous avec soi, cela signifie se dire « ok, maintenant c’est le moment, je prends 5 mn pour moi ». Ici maintenant ou dès demain matin 7h30 avant mon café, avant le réveil des enfants, je m’accorde ce temps. Sachant que nous pouvons toujours croire que nous n’avons pas le temps (on dit bien que c’est le mal du siècle !) tant que nous ne PRENONS pas ce temps.

Si nous regardons les choses attentivement et avec honnêteté, nous constaterons que nous pouvons toujours prendre 5 mn. Quand un ami très cher est en difficulté ou nous manque, même si nous sommes débordés, nous prenons ce temps, à un moment où un autre de la journée. Il faut juste choisir. 5 mn de plus sous ma couette le matin ou ce rendez-vous. Qu’est-ce qui est le plus important ? Ce rendez-vous avec l’ami ou un café de plus dans ma journée ? En ai-je suffisamment assez de ma fatigue, de mon stress pour faire de ce moment (5 mn…) une priorité ?

« Celui qui a franchi le seuil de la porte a déjà parcouru une bonne partie du chemin »
Proverbe hollandais

Se donner rendez-vous pour méditer

Lorsque la réponse affirmative s’impose enfin clairement à vous, fixez ce rendez-vous de méditation dans la pleine conscience que vous choisissez délibérément de faire une démarche positive pour vous-même. Fixez ce moment dans votre emploi du temps. Peu importe lequel à ce stade. Posez date et heure de manière délibérée, notez-le dans votre agenda si vous le souhaitez. Dès lors que ce rendez-vous est fixé, nourrissez l’idée que rien n’est plus important que cette démarche, élaguez tout ce qui pourrait y faire obstacle le moment venu et laissez votre esprit s’y préparer. Comme pour un rendez-vous amoureux, vous ne savez pas ce qu’il se passera mais vous avez déjà choisi d’y aller. Félicitez-vous, vous n’êtes pas encore assis sur votre coussin mais vous savez secrètement que vous êtes déjà en chemin.

« Si tu fais une seule véritable méditation, tu sais pour toujours qu’il n’y a rien de mieux à faire. Le reste est ignorance, inquiétude mentale »
Jack Kerouac